Home About Us EJournal EBooks Bibliographies Bible Proverbs Quotations Games Proverbium Paremia line Twitter
 



Time is money.

Click here to see/listen to the equivalent proverb in:
rss 2.0
Subscribe
Unsubscribe
Send the proverb of the day to a friend
Daily Quote :
The best education in the world is that got by struggling to get a living.
--Get Details
( Phillips, Wendell | Education )



Proverbes et Commentaires Politiques

DÉMÉTRIOS LOUKATOS

Proverbes et Commentaires Politiques:
Le Public devant les Télé-communications actuelles

Il y avait toujours dans l'esprit de tout people la tendance de commenter, par des proverbes ou des fables, tout événement social et ensuite politique, ainsi que les paroles ou les actes de toute Autorité officielle. La nature elle-même du Proverbe ou de la Fable proverbiale qui s'adaptent, d'une façon Protéenne, a tout fait impressionant et qui couvrent, d'une manière 'innocente', toute responsabilité et toute crainte de celui qui les prononce, a fait leur emploi aussi bien courageux que fréquent.

Depuis la haute antiquité grecque, les poètes Hésiode et Archiloque et le fabuliste Esope ont employé (tout en enseignant ce système) leurs fables ou 'aenos', pour commenter, d'une façon allégorique et indirecte, les événements ou les actes 'politiques', qu'autrement ils auraient peur dénoncer.1 D'autre part, la période de l'ancienne guerre, dite 'du Péloponèse' (431-404 av. J. C.) et celle des 'Trente Tyrans' à Athènes (404-403) ont donné à Aristophane, poète de Comédies plutôt politiques, la meilleure occasion d'intercaler, dans ses pièces, des proverbes et des fables, qui satirisaient l'esprit belliqueux et les utopies de l'époque, ainsi que les ambitions politiques.2

La tradition continue toujours. On sait bien que, depuis les deux grandes guerres de notre siècle (1914 et 1939) et surtout sous les régimes dictatoriaux, l'emploi de proverbes et de fables 'commentateurs' a connu une flaraison 'tragique', particulièrement lorsqu'il s'agissait d'anecdotes satiriques, qui circulant en cachette ou par des allusions (le théâtre, la presse) consolaient les opprimés par des paroles optimistes.3

Les journalistes d'aujourd'hui, qui représentent, d'une façon plus large, le grand public de leurs pays, ont trés souvent recours aux proverbes allégoriques ou aux petites fables (parémiomythes), qu'ils dessinent bien parfois, pour mieux combattre soit la diplomatie étrangère soit l'opposition intérieure. C'est un bon motif pour la réapparition du proverbe traditionnel dans le parler courant.




Warning: file(http://www.deproverbio.com/content468.txt): failed to open stream: HTTP request failed! HTTP/1.1 404 Not Found in /home/world68/public_html/DPjournal/DP,6,2,00/TELECOMMUNICATIONS.html on line 163

Warning: join(): Invalid arguments passed in /home/world68/public_html/DPjournal/DP,6,2,00/TELECOMMUNICATIONS.html on line 163

Warning: Division by zero in /home/world68/public_html/DPjournal/DP,6,2,00/TELECOMMUNICATIONS.html on line 172

The full text of this article is published in De Proverbio - Issue 11:2000 & Issue 12:2000, an electronic book, available from amazon.com and other leading Internet booksellers.

Et encore une courte fable, qui regarde également les deux puissances (aux Pays du pétrole):

- Le loup faisant le tour d'une bergerie, cherchant la belle occasion de quelque rapt. Le renard, arrivé également jusqu'à la bergerie, lui demanda:
- Qu'est ce que tu fais-là? Je danse; et toi, pourquoi est-tu venu? Pour admirer ta danse, répondit le renard.5

En conclusion on peut répéter que, independamment de positions politiques, tous ces commentaires (politiques, sociaux, professionnels et artistiques), exprimés devant les émissions, acoustiques ou optiques, et utilisant spontanément la parole proverbiale, renouvellent toujours le répertoire des proverbes traditionnels, d'autant plus que les nouvelles générations, qui les entendent, les gardent également dans leur mémoire. Le temps très court que les émissions laissent à réflechir favorise toute expression proverbiale, comme dans les vifs dialogues de jadis.

NOTES

Previously published in Proverbium 1 (1984), pp. 119-126.
Permission to publish this article granted by Proverbium (Editor: Prof. Wolfgang Mieder, University of Vermont, USA). 

1Voir, Esope, Fables. Paris (Les Belles Lettres) 1967. Notice, par Emile Chambry, p. XXVIII-XXIX.

2Voir dans 'Laographia', vol. 24, Athènes 1966, p. 113-227: Th. Costakis, Proverbes et expression prov. dans les pièces d'Aristophane (en grec).

3On les nomme 'anecdotes politiques'. Elles apparaissent sous plusieures variantes, dans plusieurs pays.

4Voir dans le journal d'Athènes 'To Vima' (La Tribune); 14.VI et 8.XI, 1973.

5Dans un article sur la situation internationale actuelle, paru dans le journal 'To Vima' d'Athènes (Dimanche, 21 août 1983) et signé par le critique-écrivain Marios Ploritis, on lit dix fables, prises dans Esope et La Fontaine, et bien choisies pour leur 'à propos'.

Note bibliographique:

Je viens de lire, dans la récente publication: 'The Wisdom of Many' (Essays on the Proverb', edited by W. Mieder and A Dundes), New York 1981, l'étude de Paul D. Goodwin et Joseph W. Wenzel (réimprimée de 1979): 'Proverbs and Practical Reasoning - A Study in Socio-Logic' (p. 140-160, avec bibliographie). L'ensemble de cette étude encadre bien mon article, mais je ne crois pas qu'elle le touche spécialement. Je serais trés content, si mes observations contribuaient à une étude plus large et bien comparative sur le sujet.

Démétrios Loukatos
108 Artemidos Str.
Paleo Faliron
Athens
Greece

 


 
Articles | Books | Bibliographies | Bible Proverbs
Copyright © 1995-2017 De Proverbio. All rights reserved.
The banner illustration is a fragment of Pieter Bruegel's painting "The Netherlandish Proverbs", 1559